Comment bien choisir sa mutuelle dentaire ?

A gray-haired patient opens his mouth while slightly reclined in a blue chair at a dentist's office. A gray-haired dentist seated next to him holds an examination tool in the patient's mouth. The patient is wearing a plaid shirt, and the dentist is wearing a white coat and mask.

Avant de faire le choix sur la mutuelle dentaire, on doit tout d’abord comprendre la situation et les besoins qu’on a.Tout le monde n’a pas les mêmes attentes en termes d’assurance bancaire. C’est la principale raison pour laquelle nous allons vous aider à les choisir à travers cet article.

 

Les soins dentaires qui sont peu remboursés

 

De plus en plus de Français ne vont pas chez le dentiste pour faire un contrôle de routine en raison du coût de la consultation que la Sécurité sociale ne rembourse pas. En effet, une pose de bagues par exemple coûte entre 600 euros et 1200 euros par semestre pour les enfants, mais de 193,50 euros en moyenne pour les enfants de 16 ans et moins. Quant aux synthèses, aux implants dentaires et aux couronnes, ils ne sont remboursés que s’ils sont dans la nomenclature d’assurance maladie (70 % du TC ou tarif de convention). Soit seulement une prise en charge de 75,25 euros pour une couronne dentaire de 600 euros.

C’est alors dans ces intérêts qu’il faut souscrire à une assurance complémentaire. Ainsi, on pourra se faire rembourser la totalité de la dépense. Pour voir plusieurs options, vous pouvez visiter un comparateur de mutuelles dentaires.

 

Une assurance selon les besoins

 

Toutes les assurances dentaires prennent en charge des soins courants que l’on appelle « conservateurs » comme le traitement des caries, la dévitalisation et le détartrage. Cependant, le remboursement des opérations plus lourdes telles que la pose de couronnes, de prothèse dentaire et d’implants est différent en fonction des assurances. Il y a ceux qui proposent un remboursement exprimé en pourcentage avec un plafond et d’autres qui posent un forfait. Toutefois, la mutuelle dentaire est déjà satisfaisante quand elle rembourse plus de la 250 % du tarif de convention.

La mutuelle santé couvre les soins dentaires selon un pourcentage et/ou un forfait annuel. Le premier conseil que l’on puisse vous donner, c’est d’identifier clairement vos besoins. Une mutuelle remboursant à 100% en dentaire suffit si vos dents sont en bonne santé, si par exemple il s’agit de traiter une carie de façon épisodique. Si par contre, vous effectuez régulièrement des visites orthodontie pour vous ou l’une des personnes rattachées à votre contrat mutuelle, la souscription d’une mutuelle dentaire adaptée s’impose.

 

Prenez donc bien le temps de consulter les devis qui vous sont proposés, afin de choisir celui qui vous convient le mieux. Pour vous aider, nous vous invitons à utiliser notre comparateur de mutuelles santé. Il vous permettra de trouver des offres adaptées à vos besoins et de réaliser d’importantes économies.

 

En cas de souci ou pour toute question, sachez que certaines mutuelles se proposent d’analyser les devis réalisés par le dentiste. Elles calculent pour vous les remboursements et peuvent vous conseiller afin de vous aider à payer vos consultations chez le dentiste moins chères.

Si vous avez un besoin important de soins dentaires, il est recommandé de souscrire à une mutuelle adaptée qui pourra compléter la prise en charge. Certains actes, comme la pose d’un implant par exemple, ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. Dans ce cas, seule une mutuelle santé peut vous délester d’une partie du montant.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*